Pourquoi se chauffer au bois ?
Un avantage ENVIRONNEMENTAL

Le bois énergie est une ressource énergétique renouvelable tant qu’une gestion durable des forets est réalisée. Son utilisation permet de contribuer à la diminution des rejets de Gaz à Effet de Serre (GES), à limiter la dépendance de la France vis-à-vis des énergies fossiles (notamment au pétrole et au gaz) et participe aussi à atteindre 23% d’énergie renouvelable dans la consommation énergétique en France (objectif fixé par les engagements auprès de l’Europe). C’est aujourd’hui la règle des 3 fois 20 :
  •  - 20 % d’émissions de GES
  •  - 20 % des énergies traditionnelles
  •  + 20 % des énergies renouvelables
Le bois énergie une ressource neutre vis-à-vis de l’environnement :

L’utilisation du bois comme système de chauffage est dit « neutre » sur le cycle du carbone. Car la quantité de CO2  dégagée lors de sa combustion est la même que celle captée par l’arbre lors de sa croissance.

La forêt en croissance est donc considérée comme un puits à CO2 qui participe à la lutte contre les rejets atmosphériques.

Aujourd’hui les performances des chaudières bois sont très satisfaisantes et émettent peu de rejet (très peu de cendres produites et peu de rejet atmosphérique), les rendements dépassent les 80% (contre 10 à 15% pour une cheminée ouverte).

            
 Source : Bio énergie promotion                                                                                Source mpbois                




Un avantage ECONOMIQUE

Un combustible moins cher :
Le bois énergie est la ressource énergétique la moins chère sur le marché et son prix n’est pas dépendant du cours du baril de pétrole (ou très peu, lié au transport et à la mobilisation du bois). Son utilisation permet une baisse considérable des factures énergétiques pour les porteurs de projet.
> en savoir plus

Un combustible favorisant l’économie locale :
L’argent dépensé pour l’achat de combustible bois est majoritairement réinjecté dans l’économie locale (circuit court). Or, pour les autres sources d’énergies (fioul,…) une toute petite partie de l’argent dépensé retourne à l’économie locale (coût du transport local : livraison à domicile).
Ex :
Pour 100 € d’énergie acheté :
- Si c’est du fioul : Environ 10 € iront à l’économie locale (société de transport) l’autre partie sera réinjecté dans l’économie mondiale (extraction, transformation, transport) et dans les taxes.
- Si c’est du bois : Les mêmes 100 € dépensés iront directement dans l’économie locale à condition de privilégier les circuits courts (création de valeur ajoutée, emplois, …).


Des installations éligibles aux aides publiques :
Pour réduire les coûts d’investissement que doivent supporter les maîtres d’ouvrages, des dispositifs financiers existent et diffèrent selon le maître d’ouvrage, le type de projet et sa taille.
Elles dépendent du type de projet, de son porteur (particulier, collectivité, entreprise, agriculteur,…) et de la taille de l’installation.
Les institutions soutenant ce mode de chauffage sont :
- L’Europe (lien vers subvention Europe)
- L’Etat  (ADEME  : Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie et l’ANAH : Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) (lien vers subvention ADEME et ANAH)
- La région Midi Pyrénées (lien vers subvention midi Pyrénées)




Un avantage SOCIAL

La filière bois énergie participe au développement de la filière forêt-bois, génère donc de la valeur ajoutée et potentiellement des emplois sur l'ensemble du territoire départemental. Elle permet également de valoriser localement la ressource bois présente en Aveyron.
Elle participe enfin à faire baisser les charges annuelles de chauffage pour tous les usagers (propriétaires, locataires et entreprises).