Définition
Le bois est une ressource énergétique utilisé depuis la nuit des temps.
Le terme bois énergie désigne deux grands types de combustible : La bûche (chargement manuel) et le bois energie fluide (chargement automatique (sous forme de plaquettes, de copeaux, de broyats, de granulés, d’écorces ou de sciures). L’avantage majeur de ce dernier est multiple mais principalement aussi confortable à l’usage que les énergies conventionnelles (fioul, gaz ou électricité).

Depuis plusieurs années et dans un double contexte de transition énergétique et de gestion forestière, l’utilisation du bois énergie se développe fortement.

Le bois énergie s’intègre dans une démarche de performance énergétique par :

  La sobriété énergétique  
   Limiter au maximum les besoins.

  L’efficacité énergétique 
 
O
ptimiser les consommations en utilisant des équipements
   et des techniques performants et éprouvés,

  Les énergies renouvelables 
   Augmenter la part d’énergies renouvelables en général (et
  celle du bois en particulier) dans ses propres consommations.
 

La filière forêt-bois et la place du bois énergie
source : Fédération Nationale du Bois.



Y a-t-il assez de bois en Aveyron ?

Chiffres clés (source CRPF de l’Aveyron) :

28 % de la superficie totale du département est recouverte par la forêt.

La forêt aveyronnaise est très morcelée, parcellisée, essentiellement feuillus (80%) et essentiellement privée (92 % de la forêt est privée) dont environ 30 à 40% appartient à des agriculteurs. On distingue plus de 50 000 propriétaires dont seulement 16 % ont plus de 4 ha.

64% du bois exploité est commercialisé en bois d’œuvre. Et 84 % du volume de bois d’ouvre commercialisée est représenté par les résineux. Les forêts de feuillus sont souvent peu exploité du à leur morcellement et au relief des parcelles. Cette sous exploitation entraine donc une qualité du bois médiocre à moyenne.

L’accroissement naturel représente 1 000 000 de m3, et seulement 241 800 m3 a été commercialisée en 2006.
Source AEB, Juin 2013

Le bois énergie est une ressource largement présente sur le territoire départemental. Néanmoins, il ne faut pas oublier la vocation première d’une forêt, à savoir la valorisation en bois d’œuvre. Mais les sous produits de cette exploitation peuvent être valorisés en bois énergie. Donc plus il y aura de bois d’œuvre commercialisé plus on aura de ressource mobilisable pour la production de bois énergie !


« Le bois énergie est une ressource largement présente sur le département et parfois sous exploitée »


Actuellement, l’utilisation des sous produits de l’exploitation forestière et la fabrication de combustible bois pour la filière déchets est bien développée en Aveyron. Il faut savoir que nous possédons l’une des toutes premières filières d’approvisionnement de France avec l’opérateur Bois du Rouergue à Pont de Salars.

Cependant, l’exploitation de la forêt paysanne est encore peu développée et représente une part importante de bois énergie exploitable. En mobilisant cette ressource de nombreux projets pourraient voir le jour. Tout d’abord, des projets chez les agriculteurs en autoproduction Ensuite, pour des plus grosses chaufferies (projet de collectivité ou d’entreprise par exemple) qui peuvent être alimentés par un combustible produit par un ou plusieurs agriculteurs locaux.



Pour aller plus loin ...


       http://draaf.midi-pyrenees.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Chiffres-cle-ressource_cle0123ee.pdf 
     
http://agriculture.gouv.fr/foret-bois
      CRPF
      CNDB
       ONF 
      www.mpbois.net
      www.cibe.fr